Yellowface, c’est pas permis

Dans l’émission « Vendredi Tout Est Permis » #VTEP diffusée sur TF1 le vendredi 13 décembre 2019, des invités, hommes et femmes, ont été déguisés en geishas : port d’un kimono (vêtement traditionnel japonais) et d’une perruque avec chignon (coiffe traditionnelle).

Pourquoi un tel déguisement ? Pour jouer à un « blind test musical » (jeu dans lequel les participants doivent deviner le titre et/ou l’interprète d’une chanson).

Yellowface, c’est pas pour rire

Aucun lien entre cette séquence ne peut pourtant être établi avec la culture japonaise. Le seul effet recherché tient à ce que les pieds des invités sont liés de façon à entraver leurs déplacements vers le « buzzer », rappelant ainsi les petits pas effectués par certaines femmes restreintes dans leurs mouvements.

L’utilisation de ces symboles japonais a pour seul objectif « d’amuser » le public aux dépens de la culture japonaise et des femmes. La séquence en replay sur mytf1.fr est sous-titrée « chutes et fous rires ». Le « Geisha blind test » est récurrent dans cette émission, ayant eu lieu avec d’autres personnalités en avril 2018 et en septembre 2017.

Une culture n’est pas un déguisement et encore moins une blague

La tradition des geishas fait partie de la culture ancestrale japonaise. Ce n’est pas un costume de carnaval qui peut être moqué, surtout pas dans une émission de divertissement diffusée sur une chaîne de grande audience.

Cette séquence audiovisuelle envoie le message public que la culture japonaise, et a fortiori les cultures asiatiques, ne sont pas dignes de considération et peuvent être utilisées à des fins risibles dénigrant ainsi l’héritage dont ces traditions sont issues.

La pratique du « yellowface », l’acte de peindre des portraits de personnes aux origines asiatiques de manière moqueuse, ridicule et/ou grossière, est irrespectueuse et doit être dénoncée systématiquement. Ces comportements peuvent générer, encourager et banaliser propos et gestes offensants, insultants, racistes, xénophobes envers les communautés asiatiques en France.

Le yellowface, c’est pas permis, surtout à la télévision

Demandons ensemble à la société de production Satisfaction de retirer cette séquence et de ne plus associer leur blind test à un déguisement de geisha pour les futures émissions de « Vendredi tout est permis ».

Réagissons !

Comment ?

En interpellant sur vos réseaux, par ex. sur Twitter le compte de l’émission « Vendredi tout est permis » @VTEP_TF1 avec le #YellowFaceCestPasPermis

En signalant la séquence au CSA avec les infos suivantes :

https://www.csa.fr/Mes-services/Alertez-nous-sur-un-programme2

Vous êtes : un particulier

Votre saisine concerne : un service de télévision

Le nom de la chaîne concernée : TF1

Le nom du programme : Vendredi Tout est permis

La date de diffusion : Samedi 14 décembre 2019

Heure approximative de diffusion : 00h45

Votre saison concerne : La représentation de la diversité de la société française

Décrivez le motif de votre saisine : La séquence « Geisha blind test » où les participants sont déguisés en « geishas » avec un port de vêtement traditionnel japonais, une perruque et les pieds liés pour entraver leurs déplacements moque la tradition ancestrale des geishas et porte atteinte à l’image des femmes. Je demande à la production et à la chaîne de retirer cette séquence et de ne plus associer blind test et déguisement de geisha.M

Texte de Grace Ly & Décolonisons Nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *