LE CAFÉ VIETNAMIEN DE HANOÏ CORNER

Notification Facebook du jour : 5508 personnes qui aiment la petite banane n’ont pas eu de vos nouvelles depuis un moment. Publiez quelque chose !

Mea culpa, mes bananes. J’ai moins été blogueuse ces derniers mois. Ça m’a manqué. J’ai fouetté tellement de chats entre la sortie de mon roman et la nouvelle saison de ma websérie que le blog s’est retrouvé à la traîne.

Et pourtant, c’est ici que TOUT a commencé.

Boire un café vietnamien chez Hanoï Corner

Alors, pour commencer 2019 en beauté, je suis allée me shooter à la caféine au Hanoï Corner, tout près de Saint-Lazare, face à l’église de la Sainte-Trinité. C’est un coin de finesse à 360 degrés. Un dedans petit et chaleureux et une carte courte qui se suffit amplement à elle-même, parfait pour un rendez-vous central.

Naturellement, j’ai pris un cà phê sữa đá, café vietnamien avec le lait concentré sucré. J’adore ça. Le café est filtré sous mes yeux, dans un magnifique procédé doré. Le maître des lieux, Nam « comme Vietnam » (his words, not mine) me dit qu’ici, on prend le temps pour (faire et savourer) le café.

Quand tu manges un fruit, n’oublie pas celui qui a planté l’arbre

Au mur, un proverbe d’un grand-père vietnamien « Quand tu manges un fruit, n’oublie pas celui qui a planté l’arbre ». C’est le décor qui est planté.

J’ai aussi mangé un snack salé, car j’aime ça. Un bol de bún (vermicelles de riz) bien frais et moderne l’image du lieu : avec carottes râpées, feuilles de menthe, de la pomme, agrémenté de bœuf mariné et tranché finement, presque comme un carpaccio cuit. Bún est le vrai nom du fameux « bobun », le saviez-vous ?

En partant, je n’ai pas résisté aux chocolats « bean to bar » du Vietnam enveloppé d’un délicat packaging et sélectionnés avec soin.

On y sent bien la démarche de ne pas oublier l’arbre et le planteur.

Hanoï Corner, 7 rue Blanche, Paris 9 

10h à 17h du lundi au vendredi et 10h à 18h le samedi, plats salés uniquement entre 12h et 15h

Café vietnamien au lait 4 euros

Vermicelles au bœuf bún 8,90 euros (version végétarienne dispo mais y’en avait plus)

Pour les personnes en fauteuil : petite marche à l’entrée et petite marche pour accéder aux toilettes. L’allée centrale n’est pas large et ne permet pas de se mouvoir aisément sur ses roues. 

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *