Cambodge d’hier à aujourd’hui

Venez fêter le Cambodge à Paris du 3 au 27 mai avec l’ONG Cambodian Living Arts et ses partenaires culturels.

Découvrez la création artistique contemporaine du Cambodge et de la diaspora khmère grâce à une programmation d’envergure : ballets de danse classique khmère, expositions, rencontre avec le réalisateur Rithy Panh, projections, soirées littéraires…

J’aurais le grand plaisir d’assister à la soirée d’ouverture qui lancera en grandes pompes le festival Cambodge, d’hier à aujourd’hui ce jeudi 3 mai à 18h en Salle des Fêtes de la Mairie du 13ème (VENEZ ! Entrée libre).

Et j’interviendrai lors de la projection-débat : 2ème génération de Cambodgiens de France : entre mémoire et création le vendredi 25 mai à 19h en Salle des Fêtes de la Mairie du 13ème (VENEZ ! entrée libre sur réservation : Lien)

Le programme est disponible sur leur site, réservez-vite ! Certains évènements prisés sont déjà pris d’assaut…

4 comments

  1. Chère Céline ! MERCI pour votre message si touchant ! J’aurais voulu vous rencontrer en chair et en os ! Ca me fait toujours plaisir de sortir du virtuel ! Vous avez raison : tout ce que nous avons dit hier est intelligible par des humains, c’est l’histoire du monde, les déplacements, les familles, les lendemains.

    J’aimerais beaucoup écouter l’histoire de votre famille un jour, d’où qu’elle vienne et quelles que soient les épreuves qu’elle ait eu à surmonter, je suis sûre qu’elle résonnera en moi. J’adore les histoires.

    A bientôt j’espère ! Merci Céline !

    • A défaut de vous saouler avec notre histoire, je serais ravie d’échanger avec vous un jour où vous aurez du temps, peut être autours d’une bonne table. Bien sincèrement. Céline

      • Le temps est ce qui me manque le plus ! Je cours après ma vie, il me faut me souvenir à chaque instant de la vivre. Ce serait avec plaisir chère Céline de vous croiser à l’occasion ! De toute façon, je vous encourage vivement de raconter votre histoire par tous moyens à votre disposition. C’est en racontant qu’on n’oublie pas. Et que les autres prennent plaisir à écouter. Bien à vous !

  2. Bonsoir Grace,
    Un grand merci pour la soirée d’hier à la Mairie du 13e, pour nous faire comprendre ce sujet si complexe qui touche votre génération. Je ne suis pas originaire du Cambodge ni d’un pays voisins. Ma famille et celle de mon compagnon est originaire d’Europe, issu de mouvements migratoires de la première moitié du 20e siècle. Mais le silence et les non-dits de nos ainés, je l’ai rencontré, même chez leurs enfants (nos parents) et je partageais à ma petite mesure beaucoup des paroles exprimées hier. Il y avait beaucoup d’émotions, de douleurs mais aussi un désir de se construire pour votre génération. Ce fut un moment très fort, trop court hélas mais qui m’a permis de mieux comprendre votre communauté que je cotoie dans cet arrondissement. Merci du fond du coeur. PS : cela m’a permis aussi de voir en vrai votre personne que je lis depuis des années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *