GRANDE TABLEE @ NEW CHINATOWN, PARIS 13

 

Chez New Chinatown

Voici une question qu’on me pose souvent et qui nous taraude en tant qu’usagers intensifs de Chinatown : « où manger quand on est un régiment ? ». Avouons que c’est parfois compliqué d’y trouver une table pour 4. Alors que faire quand on est 20 ? Je vous rassure, il n’est pas nécessaire d’abandonner la qualité pour la quantité. Un compromis sans danger est toujours possible pour les foodies que vous êtes. Le secret se trouve dans l’art de la commande, bien évidemment.

Pour les 18 ans de mon cousin, nous avons réservé 2 tables rondes chez New Chinatown, un restaurant old school sur la Dalle des Olympiades. Quand je dis old school, pensez grande fresque de la Cité Interdite, lustres en bois laqué à franges et karaoké. Croyez-moi, j’ai déjà goûté à la cuisine de tous les mega-restaurants XXL du quartier, ne serait-ce que sous la contrainte pour un banquet. New Chinatown fait partie des derniers survivants en matière de restaurants familiaux pour un repas dominical à la bonne franquette.

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

D’ailleurs, on est loin d’être les seuls à avoir eu la même idée. La salle est comble et le volume est à son maximum. « CA VA TONTON ? OUI MERCI CA VA ». Comme je vous aime bien, je vous donne l’astuce pour ne pas vous cogner les 40 pages de la carte. Allez directement à la fin du pavé et optez pour leur « menu collectif pour 6 personnes » : il ne vous reste qu’à choisir 6 plats parmi les 36 spécialités les plus spéciales du chef. Nous avons pris un menu par table (c’est assez costaud) et ajouté quelques accompagnements.

A ne pas manquer chez New Chinatown : le canard pipa, l’un des trésors de la cuisine cantonaise. Peau craquante, brune et luisante, badigeonnée de sauce. Chair parfumée aux cinq épices et autres réjouissances. Un demi-canard est proposé au menu. Nous avons ajouté un demi-canard par table pour se partager une bête entière. Ce n’était pas de trop puisque ma fille de 4 ans s’est presque enfilée la moitié à elle toute seule. Elle a de qui tenir, faut dire.

Autre point fort du menu de New Chinatown : les travers de porc caramélisés à l’orange. Une bonne surprise pour cette spécialité du Sud de la Chine. Le goût de l’orange est prononcé et contrebalance parfaitement la friture.

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

La marmite de vermicelles transparentes aux crevettes et saté a fait son effet. Ma tante me susurre « Y’a plein de crevettes et elles sont énormes, c’est un bon rapport qualité-prix ». Ma tante est le genre à ne manger que les fruits de mer au buffet à volonté. Elle s’y connaît en rapport qualité-prix.

Le potage au tamarin et poisson-chat, équivalent du canh chua vietnamien, est délicieux. Cette soupe me rappelle les racines indochinoises de ma famille. L’acidité du tamarin mêlée à la douceur de la tomate et de l’ananas, la grosse dose d’herbes aromatiques hachées qui donnent la touche fraîcheur.

Bon, le reste de la carte n’a pas été mémorable. Eviter les vapeurs et autres attrape-touristes. La peau du xiao long bao était plus épaisse que ma doudoune Northface et le bouillon inexistant. Mais je reviendrai pour goûter à d’autres propositions alléchantes : crevettes sel et poivre, daurade sauce aigre douce ou poulet au gingembre. Quand on vient en grande tablée, l’intérêt est de pouvoir passer un bon moment à partager nos découvertes.

thumb_img_8574_1024Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

Notez pour les familles que le petit square de la Dalle à 30 mètres a permis à Maman de finir tranquillement le repas pendant que Papa gérait la pause jeux. En dessert, option bubble tea de Boba Tea Coffee dans le centre commercial des Olympiades. Voilà un week-end qui se finit bien.

New Chinatown, 24 rue du Javelot à Paris 13. 01 45 83 36 82. Accès par l’escalator à gauche du supermarché Paris Store au 44 avenue d’Ivry ou l’escalator du 103-105 rue de Tolbiac.

Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

Menu collectif 6 plats à 86 euros défiant toute concurrence.

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

Chez New Chinatown

 

4 comments

  1. « Ma tante est le genre à ne manger que les fruits de mer au buffet à volonté. Elle s’y connaît en rapport qualité-prix. » On a la même famille!!

    • Ha ha je crois que que ces tantes là sont dans toutes les familles aisiatiques (ou pas). Les bons tuyaux, les plans promo des supermarchés exotiques, les bonnes adresses… C’est mon inspiration 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *