LAO VIET, TOUTE L’ASIE DU SUD-EST A CHINATOWN

 

Chez Lao Viet

Aujourd’hui je vous emmène dans l’un de ces restaurants classiques et indémodables de Chinatown qui rayonne depuis des années et ne déçoit jamais : le Lao Viet. Mes copines lao ne tarissent pas d’éloges à son égard, mais pas qu’elles. Je l’ai découvert aux bons soins de la pétillante Sophie de The Other Art Of Living dont c’est le QG. Les serveurs l’ont accueillie telle l’une des leurs, comme tous les autres clients qui ont poussé la porte ce jour-là. Si si la famille.

La première chose que j’ai voulu faire en entrant chez Lao Viet, c’est de m’enrouler dans leur nappe, de m’en faire une robe drapée et de danser pieds nus. La vue de motifs de tissus sudasiatiques me rend de plus en plus zinzin, je pars direct dans ma tête à bord d’une barque de fleurs coupées en plein marché flottant.

Cha Gio pâtés impériaux @ Lao Viet

Chez Lao Viet

Salade de Papaye @ Lao Viet

Chez Lao Viet, place à la cuisine de l’Asie du Sud-Est : spécialités laotiennes, vietnamiennes, thaïlandaises sont à l’honneur. Les cuisines de ces régions sont réputées pour la fraîcheur des ingrédients, des salades truffées d’herbes aromatiques, citronnelle, menthe, coriandre, basilic thaï, de la sauce Nuoc Mam qui coule à flots aux côtés du lait de coco, des épices typiques telles que les saveurs inimitables du gingembre ou du galanga. Bien sûr, chaque terroir possède ses petits tours de main culinaires, qui varient selon qu’on soit perché sur les hauts plateaux ou rivé aux bords du Mékong, et ce sont ces nuances qui font la richesse de nos contrées.

J’ai retrouvé toute la finesse de ces cuisines chaudes et chantantes à la carte du Lao Viet. Leurs pâtés impériaux (nems pour faire simple) sont légendaires et entièrement faits maison. Ca fait du bien d’en manger des vrais bons, parce qu’il y a tellement d’imitations (je n’accuse personne, mais on sait tous qui c’est). Je n’ai fait qu’une bouchée des banh beo, ces mini-crêpes de l’épaisseur d’un blini à base de farine de riz levées à la vapeur, farcies de viande séchée et de couenne croquante.

La salade de papaye verte avec le bœuf séché homemade vaut également le détour. Un plat déculpabilisant qui se mange en toute saison : mon choix de prédilection en période de diète (il faut alors résister à l’appel du riz gluant pour saucer). Le nem lao, riz croustillant aux morceaux de viande fermentée, est un autre incontournable de la carte : je suis fan de ce plat comfort food anti-gaspi (dans mon enfance, on utilisait le riz de la veille qui accroche mieux).

Banh beo @ Lao Viet

Nem Lao @ Lao Viet

Namya @ Lao Viet

On a eu l’embarras du choix parmi la foultitude de soupes et bouillons au menu : tom yam, khao, kheng… L’image des feuilles d’automne qui virevoltent me donne envie de me réchauffer avec une bonne rasade de bouillon bouillant, la crème de la crème du réconfort psychoalimentaire. Sophie a opté pour un énorme bol de namya, soupe à base de chair de poisson émiettée et lait de coco où sont plongés des vermicelles fin. Absolument canon.

Il me faudrait une vie entière pour goûter à toutes les choses qui flairent bon chez Lao Viet : bobun, phad thaï, gambas citronnelle et lait de coco, filet de poisson sauce citron vert, saucisses lao à la citronnelle ou encore galettes de chair de poisson… Si vous vous aventurez dans ce coin tranquille du 13, entre deux rames de tram et une virée en vélib, envoyez-moi une carte postale de vos voyages du palais.

Lao Viet, 24 boulevard Masséna à Paris 13e 01 45 84 05 43

Ouvert de 12h à 15h et 18h30 à 22h sauf le mardi

8 comments

  1. Essaye le banh xeo! Le meilleur que nous ayons mangé, avec ma mère nous en commandons dans les restos à chaque fois et celui ci gagne haut la main, en revanche je ne recommande pas leur pad thai… on peut pas être bon en tout j’imagine. Il reste tout de même un favori pour le reste.

    • Donc le banh xeo est ta jauge ! Moi aussi j’adore ce plat, ma tante le réalisait super bien mais elle trouve maintenant que c’est trop de boulot. Quand tu fais du banh xeo à la maison, on ne mange jamais en même temps, parce que le temps que la première crêpe sorte, il faut la manger direct et la dernière bah… c’est pour la cuisinière ! Je n’ai pas commandé le pad thaï chez eux encore. Mais j’avoue, le pad thaï est un plat de secours quand le reste n’est pas tip top. Pourtant j’adore le pad thaï, mais au resto, y’a 1 million de trucs dont j’ai envie…

  2. Bonjour,nous en sortons a l’instant.Top!
    Nous avons pris l’assiette dégustation :salade de papaye à tomber.
    Nous avons même pris à emporter tant le choix était compliqué envie de tout goûter
    Le lait de soja est fait maison et cela se sent: un des meilleurs que j’ai bu
    Merci pour l’adresse

    • Ohhh merci Patricia, j’y étais hier soir, quelle coïncidence. L’assiette de dégustation me faisait de l’oeil mais je suis restée sur mes classiques (c’est mon côté conservateur 😉 Merci pour le petit mot sur le blog, ça fait plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *