PETIT LIVRE JAUNE : MON GUIDE DE CHINATOWN DISPO EN E-BOOK

petit livre jaune : mon guide des Chinatowns de Paris

Ca y est ! J’ai publié mon propre guide des Chinatowns de Paris. Ca m’a pris comme ça, sur un coup de tête. C’était pas du tout un truc réfléchi ou mûri de longue date comme une brochette de seiches  qui font bronzette  sur un toit de tôle. Non, ça s’est passé un jour où je cherchais une info sur mon propre blog  « purée, comment on fait pour naviguer sur ce machin ? » et c’est comme ça que l’idée d’un Best Of du blog en format BEAUCOUP plus pratique a germé.

Alors, j’ai fait mon bébé toute seule, ou presque. Je l’ai prénommé « petit livre jaune » : un recueil de plus de 100 de mes adresses préférées à Chinatown (108 exactement, oui, c’est important le 8), bricolé de mes mimines et contenant tout mon amour pour la cuisine de mon enfance, mais aussi  :

  • des photos : car rien de tel qu’une bonne photo pour me ficher une grosse dalle. Hashtag foodporn all the way, baby. Sache que toutes les photos sont les miennes et qu’en général je termine tous les plats : conséquence logique de cette règle de trois, j’ai pris tellement de poids depuis que j’ai commencé que je n’ose plus me peser.
  • des infos pratiques : adresse, métro, téléphone… mais surtout les jours de fermeture et les horaires, car rien de pire que d’avoir une ENORME envie de pho saté et de se retrouver devant porte close. Toutes les infos ont été vérifiées sur place par bibi, donc si tu entends un jour dans un resto quelqu’un qui demande d’un ton militaire la bouche pleine « à quelle heure vous ouvrez et fermez ? quel est votre jour de repos ? » eh ben, y’a des grosses chances que ce soit moi.
  • ce que j’y mange : qui dit adresse fétiche, dit plats fétiches. Je te livre pour chaque resto ma commande idéale, ensuite c’est à toi de jouer ! Tu vois si ça te plait ou pas, tu copies, tu brodes, tu extrapoles si tu le sens, mais au moins, tu pars avec une base. Avec ça, tu ne te risqueras plus à commander des dim sum de la Chine du Sud dans un restaurant qui fait des spécialités du Sichuan : c’est comme demander à un Ch’ti de faire une bouillabaisse, peut-être que le chef a du talent mais tu ne le sauras pas cette fois là.
  • des repères faciles pour une recherche rapide par hashtag : comme je suis une hyperconnectée complètement addict aux réseaux sociaux, chaque adresse est classée par mots-clés sous la forme d’un # pour capter d’un seul coup d’œil l’identité d’un lieu : #viet #sichuan #lao #cambo, par exemple, pour savoir à quelle région culinaire on s’attaque. #nouilles #pho #bobun #banhmi pour les plats star « must-order » à ne pas louper ou encore #karaoké pour ceux qui, une fois le ventre plein, chercheraient à s’encanailler.
  • des adresses dans tout Paris : j’ai ratissé large  car il y a en 2015 autant de Chinatowns que de communautés asiatiques. Eh non, on ne se ressemble pas tous et nos assiettes non plus, et ce, pour le plus grand bonheur de nos papilles ! Avec ce guide, fais ton circuit culinaire dans les rues du 13, de Belleville, de Little Wenzhou ou de l’Entre-deux-gares, ce coin du 9e  entre la rue de Budapest et la rue Richer pour contempler toute la diversité des cuisines asiatiques de Paris.
  • un petit prix auspicieux : 8,88 euros: le 8, parce que c’est le chiffre fétiche des Chinois. Parce que tous les commerçants que je connais  rêveraient de soudoyer France Télécom pour n’avoir que des 8 dans leur numéros de téléphone. Enfin parce que ce petit guide de Chinatown va m’apporter richesse et prospérité ! Mais bien sûr, LOL MDR ! déjà si j’arrive à me rembourser toutes les additions des 108 adresses qui figurent dans ce guide (car évidemment, j’ai payé TOUTES mes additions)… Mais non, j’rigole, tu sais bien que c’est ma passion, et que quand on aime, on ne compte pas.

VOILA, je crois que j’ai tout dit, ou presque.

Tu peux le trouver ici. Et si t’as des questions, n’hésite pas !

Bises et bon appétit !

15 comments

  1. Whaoo ca donne envie de rentrer sur Paris et de tester tout ca!! Manque plus qu’une edition sur ceux de Londres… Mais ca risque de faire cher en kgs et surtout en Eurostar, alors juste une ou deux recommandations je suis prenante!

    • Coucou Julz, mais attends, tu veux que je prenne encore 10 kg ? Mon second guide sera un livre de fitness pour perdre le poids que j’ai pris à écrire le premier ! J’adore Londres, j’y ai habité 3 ans. Les choses ont du beaucoup changé depuis que j’y ai vécu, mais j’ai toujours aimé la chaîne Royal China pour les dim sum. J’ai vu sur les réseaux un nouveau restaurant de Bao (Ga Bao taïwanais) qui s’appelle BAO London sur Lexington, j’ai très envie d’y aller à ma prochaine escapade. http://baolondon.com/. J’espère que tu y trouveras ton bonheur ! Merci pour ta visite sur le blog.

  2. Pingback: Au restau tu ne galèreras plus, avec le guide des Chinatowns de Paris | East Side Story

    • Excellente idée ! Je l’inscris à mon agenda tout de suite après le volume 2 qui s’intitulera « guide de remise en forme pour perdre tous les kilos engendrés par le 1 ». Merci Kathy ! Meilleurs vœux à vous aussi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *