PORTE 12 : CUISINE FRANCAISE & ASIAN TWIST

Porte 12

Vincent Crépel fait partie de ces (rares) chefs français qui mettent dans leurs assiettes un grain de folie d’Asie. Après quelques années passées à la table du taïwanais André Chiang à Singapour, plébiscitée comme l’une des plus chics du continent asiatique, il nous a fait l’honneur de revenir s’installer dans nos quartiers, rapportant dans ses bagages le goût de la Chine.

Chez Porte 12, le pain est servi dans un panier vapeur. Ca annonce la couleur : de la cuisine française avec des touches asiatiques : je suis FAN, comme du travail de métissage culinaire d’Adeline Grattard ou de William Ledeuil : du travail d’orfèvre que je m’offre de temps à autre pour les grandes occases. Eprise de « Japaname », comme dirait le Fooding pour parler de la bistronomie parisienne par des chefs japonais, il me tarde de goûter celle de la main de chefs chinois et d’Asie du Sud-Est, plus accessible pour mon porte-monnaie.

Porte 12

Porte 12

En starter, une tuile de wonton au sirop d’érable, crème d’aubergine fumée et fleurs. Ca donne le ton.

Je me suis régalée de daikon, tuile de farine de riz, œuf parfait, homard breton. Mention spéciale pour le foie gras dans son consommé de shiitaké : une TUERIE, surtout à saucer avec le mantou frit, cette boule de farine de riz frite formant un bao sans farce.

L’un des desserts avait un goût de chè vietnamien moderne : sorbet coco, banane rôtie, mousse de yaourt et tuile de chocolat blanc.

Les vins étaient magnifiques et le service attentionné, le tout dans un écrin charmant et délicat, aménagé dans un espace loft, un escalier métallique en colimaçon menant à une mezzanine. Un ancien atelier de lingerie qu’on imagine en dentelle très fine, à l’image de la cuisine séductrice et sophistiquée de Vincent Crépel.

Porte 12

Porte 12

Porte 12

Porte 12, 12 rue des messageries 75010 Paris 01 42 46 22 64

Fermé le samedi midi, dimanche et lundi.

Menu 7 plats 75 euros avec accord mets et vins 55 euros qui vaut largement le coup.

12 comments

  1. Mmmhh ??
    Voilà une adresse qui m’interpelle…
    Je la stocke dans la case « passer rapidement dans ce coin. »

    Mais merci pour le travail (et le plaisir) qui se lit dans ton blog, et qui se savoure au fil des articles.

  2. La mixité rien de tel! Ma femme vient du sichuan et moi du nord, elle met de la bière belge dans un plat de poulet épicé… magnifique 😉 j adore ton blog continue à nous faire saliver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *