QUOI ACHETER AU SUPERMARCHE ASIATIQUE ?

La sauce soja, tout le monde connaît. Mais encore ? Le supermarché asiatique regorge de trésors inépuisables pour les curieux, les radins et les estomacs sur pattes. Si pour certains, comme moi, c’est la caverne d’Ali Baba, pour d’autres, c’est un peu l’expédition en terre inconnue. Les étiquettes sont peu loquaces et les vendeurs… attendez, quels vendeurs ?

Si vous ne savez jamais quoi acheter chez Tang Frères, voici 10 de mes snacks préférés à shopper « chez les Chinois ». Façon de parler, vous les trouverez aisément chez les Japonais, les Coréens et tous nos copains « exotiques ».

1.Wasabi Peas

C’est quoi ?

Des petits pois frits enrobés de panure aromatisée au wasabi, la moutarde japonaise. Ca croque sous la dent et ça pique dans le nez.

Wasabi-Peas-supermarché-asiatiqueC’est pour quoi ?

Les apéros bien relevés.

Ça se passe comment ?

Les wasabi peas se présentent comme des amuse-bouche classiques dans des paquets individuels ou en format XL dans des boites cylindriques pour les familles nombreuses. Ouvrez, versez et évitez de manger le petit sachet de conservateurs.

C’est combien ?  1,98 euros le sachet de 90g chez Tang Frères 1

2. Gyoza

C’est quoi ?

Des raviolis japonais grillés.

Gyoza-surgeles-grilles-ajinomoto-supermarche-asiatiqueC’est pour quoi ?

Les jours de grosse flemme en cuisine, je dégaine les gyoza au poulet et légumes surgelés de la marque Ajinomoto, les meilleurs que j’ai trouvés dans le commerce. 5 pièces par personne en entrée, ou même en plat principal à raison de 10 à 12 pièces par personne.

Ça se passe comment ?

Sortez les de leur paquet sans les décongeler. Faites les dorer 1 à 2 min de chaque côté dans une poêle chaude avec un peu de matière grasse, puis versez un petit verre d’eau et couvrez pour bien cuire l’intérieur. Découvrez au bout de 3-4 min et laissez la vapeur finir de s’échapper. Servez chaud avec une petite sauce soja-sésame-gingembre frais (ma recette ici).

C’est combien ?  6,50 euros le paquet de 30 pièces au Paris Store Paris 13, 44 avenue d’Ivry 75013 Paris (au 1er étage, dans le congélateur près des escalators, fouillez bien)

Gyoza-surgeles-marque-ajinomoto-supermarche-asiatique3. Mangue de Thaïlande

C’est quoi ?

La meilleure des mangues, selon moi et tous les membres de ma famille. Longue et fine, de couleur jaune d’or quand elle est bien mûre, sa chair est ultra-sucrée et parfumée, sans filaments.

Mangue-thailande-supermarché-asiatiqueC’est pour quoi ?

En dessert ou au goûter. Pour les enfants, ma maman coupait les flancs en quadrillage comme les calamars et se réservait la chair autour du noyau.

Ça se passe comment ?

Laissez au réfrigérateur pendant 1 ou 2 heures avant de servir, pour qu’elle soit bien fraîche. Coupez chaque flanc le plus proche possible du noyau en gardant la peau, puis quadrillez la chair et retournez. Dégustez avec une cuillère ou avec les dents. Pour le noyau, enlevez la peau qui reste et n’en laissez aucune miette.

C’est combien ?  Environ 13 euros au kilo, soit à peu près 5 euros la pièce de 350g.

Mangue-thailande-coupee-supermarché-asiatique4. Boisson Trois Couleurs ou Suong Sa Hot Luu (en vietnamien)

C’est quoi ?

Un dessert à base de lait de coco et de trucs chewy gélatineux et colorés à la farine de manioc et de riz, avec des morceaux de châtaignes d’eau et du sucre de canne.

Boisson-trois-couleurs-suong-sa-hot-luu-dessert-vietnamien-supermarche-asiatiqueC’est pour quoi ?

En dessert ou au goûter. Les meilleurs sont ceux faits maison ou celui du restaurant Lao Douang Chan à Paris. Mais quand j’ai une grosse envie, j’en achète tout préparé de la marque Ngoc Yen au rayon frais du supermarché asiatique.

Ça se passe comment ?

Ouvrez les petits sachets et mélangez-les dans un grand verre à milk-shake. Rajoutez des glaçons pour rafraîchir le tout et des fruits coupés, si le cœur vous en dit. C’est prêt, miam !

C’est combien ?  2,64 euros les 330g chez Tang Frères 1

Boisson-trois-couleurs-suong-sa-hot-luu-dessert-vietnamien-verre-supermarche-asiatique5. Galettes de ciboule, Banh Nham He (en vietnamien) ou Gu chai kue (en teochew)

C’est quoi ?

Des galettes grillées à base de farine de blé et de riz fourrées de ciboule chinoise韭菜, herbes vertes, longues et plates de la famille de l’oignon. Très populaires auprès des Teochew.

Galette-ciboule-surgele-grille-Banh-Nham-He-supermarché-asiatiqueC’est pour quoi ?

En entrée (2-3 pièces) ou en plat principal (4-6 pièces). Les meilleurs sont bien sûr homemade ou vendus frais par des connaissances de connaissances qui les préparent dans leurs ateliers clandestins (et non, je ne suis jamais tombée malade en les mangeant). J’en ai toujours des surgelés de chez Exostar dans mon congélateur (la pâte est plus fine que les autres marques du commerce) pour accueillir et nourrir en moins de 15 min les copains qui débarquent à l’improviste. Jamie Oliver version Picard asiatique.

Ça se passe comment ?

Sortez les de leur paquet sans les décongeler. Faites dorer 2 à 3 minutes de chaque côté à feu vif dans une poêle chaude avec un peu de matière grasse. Versez un petit verre d’eau et recouvrez pendant 3 à 4 minutes. Laissez s’échapper la vapeur et servir chaud avec de la sauce soja agrémenté d’un filet d’huile de sésame ou du Maggi Maggi (Arôme Saveur de Maggi).

C’est combien ? 1,70 euros le paquet de 4 galettes chez Exostar, 21 Avenue de Choisy 75013 Paris (dans le centre commercial Masséna) 01 45 85 61 61

Galette-ciboule-surgele-coupe-Banh-Nham-He-supermarché-asiatique6. Conserves de fruits au sirop

C’est quoi ?

C’est comme la pêche, la poire William ou les cerises au sirop sauf que c’est des fruits exotiques. Mes préférés sont les longan, le fruit jacquier et les fruits du palmier à sucre (thnot en khmer).

Conserves-fruit-sirop-supermarche-asiatiqueC’est pour quoi ?

En dessert ou au goûter. Je ne reviens jamais du supermarché asiatique sans mes conserves de fruits au sirop (prévoir le caddie à roulettes).

Ça se passe comment ?

Servez les fruits dans des coupelles avec un peu de leur jus, des glaçons et décorés d’une ombrelle en papier chinois. Vous pouvez boire le reste du sirop, mais c’est péché.

C’est combien ? entre 1,50 et 2 euros par conserve de 500G

7. Jus de coco surgelé

C’est quoi ?

Le jus de coco avec ses lamelles de chair de coco que vous buvez au restaurant asiatique.

Jus-de-coco-surgele-supermarche-asiatiqueC’est pour quoi ?

En boisson ou en dessert.

Ça se passe comment ?

Il se trouve au rayon surgelé en sachet. Passez le sous un filet d’eau tiède pendant quelques minutes jusqu’à la fonte des glaces et servez dans un verre haut. Comme je n’ai jamais la patience d’attendre jusque là, dès que la glace ramollit, je la morcelle en tapotant sur le sachet puis je croque les morceaux glacés de jus de coco…

C’est combien ? 0,72 euros le sachet de 280g chez Tang Frères 1

8. Crackers à la ciboule Pop Pan de Garden

C’est quoi ?

Des biscuits salés à grignoter. Mes Tuc asiatiques au bon goût de ciboule.

Biscuits-ciboule-pop-pan-supermarche-asiatique2C’est pour quoi ?

Les apéros et les petites faims.

Ça se passe comment ?

Rien à faire, ouvrez le sachet et consommez. Essayez de ne pas tout manger d’un coup.

C’est combien ? 1,60 euros le paquet de 225g chez Tang Frères 1

9. Prunes salées

C’est quoi ?

Les Asiatiques sont très friands des prunes sucrées et salées, séchées ou en saumure. Elles ont un goût acide, attention à la première bouchée, ça pique la langue !

Prune-salee-sucree-chinoise-supermarche-asiatiqueC’est pour quoi ?

Ça se mange comme un bonbon, sans aucune raison. Mais c’est beaucoup plus nutritif qu’un Haribo !

Ça se passe comment ?

A mettre d’un coup d’un seul dans la bouche et sucer. Ou à ronger petit bout par petit bout.

C’est combien ?  entre 1 et 2 euros le petit sachet de moins de 100g

Prune-salee-sucree-sechee-chinoise-supermarche-asiatique10. Sorbet au durian

C’est quoi ?

Le durian, c’est le fruit le plus chelou du monde. On l’adore ou on le déteste. Si vous ne vous êtes pas encore fait votre propre idée, tentez la glace au durian et lait de coco de la gamme Yaco pour commencer tout en douceur. Si le durian est au dessus de vos forces, l’arôme noix de coco n’est pas mal non plus.

Sorbet-yaco-supermarche-asiatique2C’est pour quoi ?

En dessert ou au goûter.

Ça se passe comment ?

Sortez la de son sachet plastique, léchez et surtout dites moi ce que vous en pensez.

C’est combien ?  2,99 euros la boîte de 5 glaces chez Tang Frères 1

Sorbet-durian-yaco-supermarche-asiatique

0 comments

  1. Pingback: SNACKTIME #3 : RAMUNE, LA LIMONDADE JAPONAISE | La Petite Banane

  2. Pingback: SNACKTIME #2 : SPICY SRIRACHA PEAS | La Petite Banane

  3. Super article Grace ! J’ai vu sur ta page facebook ce que le président a fait au Japon. C’est quand même fou , il y a quand même une grande différence entre le Japon et la Chine ! Surtout sur les noms , à l’ouïe on peux facilement les différencier. En attendant, grâce à lui les français vont passer pour des gens très cultivés !! :p

    • Merci Aquila pour ta visite et ton com’ ! Effectivement pour les initiés, impossible de confondre la Chine et le Japon, mais ce n’est pas donné à tout le monde… et même les énarques peuvent se tromper !

  4. Je retiens tes suggestions qui m’ont fait saliver !
    Wasabi, j’aime,
    mangue, j’aime (mais je n’ai jamais été capable de les couper correctement, encore moins avec le joli damier ! – y aurait-il une astuce pour connaître l’orientation du noyau jalousement gardée par les Asiatiques ?!),
    ciboulette, j’aime (mais jamais vu les galettes dont tu parles, à mon grand dam ^^),
    et je n’ai absolument aucun scrupule à recourir aux surgelés car je suis tout de même souvent sujette aux accès de flemme culinaire, sous mes airs de Miss-all-homemade…
    Je ne connais pas le jus de coco, mais ça me tente ma foi plutôt, bien que je ne sois pas plus patiente que toi 🙂
    Et allez, comme je suis trop influençable (mais juste par les blogueuses les plus sympa), la prochaine fois j’embarque une boîte d’esquimaux au durian, je t’en dirai des nouvelles (bonnes, j’espère…) ! Dans la même gamme, j’ai déjà essayé le parfum taro, pas mal du tout.

    • La glace au taro est la préférée de mon père ! J’ai hate de connaître ton verdict sur la glace au durian. Mon cher et tendre a un petit penchant pour elle alors qu’il abhorre plus que tout l’odeur du durian frais. On y va doucement ! Et tu as bien raison de te reposer sur M. Picard de temps en temps, même Wonderwoman pose des RTT pour retoucher son brushing ! Et pour le noyau de la mangue, il y a un sens ? Je ne savais pas, à quoi ça sert ?

      • Ah, eh bien, c’est que dans les mangues normales, en tous cas, il est plat, et moi je me retrouve toujours à couper dans le sens perpendiculaire au noyau (du coup après la chair ne se détache qu’à grand-peine) au lieu de couper le long du côté plat et d’avoir deux belles moitiés bien régulières…
        A propos de Wonderwoman, en même temps, avec le brushing qu’elle a ! (je ne sais pas si je dois être flattée de la comparaison ;)) !
        Et concernant la glace au taro, c’est peut-être que je deviens un peu Asiatique moi-même (blanche dehors et jaune dedans…?) 😀

        • Oh mince alors, j’ai le même « pépin » que l’Ogresse : je ne coupe jamais ma mangue bien joliment jusqu’à obtenir deux moitiés parfaitement symétriques…

          Est-ce le signe que je perds de mon asiatttitude ? Suis-je en passe de devenir une petite banane bis ? Que de questions existentielles.

        • Tu n’auras pas ce souci avec la mangue thaïe car le noyau est aussi plat que le fruit lui-même. Aussi quand tu coupes un côté, c’est toujours le bon côté 🙂

          Bienvenue au club des Asia-lovers, moi banane et toi oeuf dur 🙂

      • Voilà qui est bon à savoir ! Ça m’évitera d’avoir l’impression d’être une grosse nouille à chaque fois (vraiment, peu importe par où je décide de commencer à couper, c’est comme de par hasard toujours en plein milieu du noyau…faudra qu’on m’explique, un jour ^^)…
        Tu m’as bien fait rire avec l’œuf dur, tant que ce n’est pas ce que je vois dans la glace le matin ça me plaît, en plus j’adore les œufs mimosa 😀 . Flattée en tous cas d’être acceptée dans ce club très hype, je vais essayer de m’en montrer digne ! (j’espère qu’il ne faut pas cotiser au moins ;))
        PS : au fait, ne te fâche pas Petite Banane, mais je te préviens : s’il est possible que je succombe à la magie du durian (ah, j’aimerais bien en avoir une sous la main en ce moment, de ces fameuses glaces), en revanche il est hautement douteux que j’arrive à y convertir le mien de cher et tendre, qui a manifestement été traumatisé par la présence de POIS entiers dans les glaces qu’il a pu manger en Chine et n’a même pas voulu entendre parler des glaces au taro !

        • Helena, je trépigne toujours un peu quand je vois surgir tes commentaires, ta plume légère et croustillante m’est aussi agréable qu’une fine tuile au bon goût de praliné qui s’invite à l’improviste pour accompagner le café. Tu es la bienvenue dans notre club fermé des fans de wasabi et de Stephen Chow, nous sommes maintenant officiellement 2. C’est bien tenté mais tu n’échapperas pas à la cotisation annuelle mais pour toi, elle est payable sous forme de riz frit à la coréenne, déductible des impôts car reconnu d’utilité publique. Reste sans crainte, même les plus fervents amateurs de durian peuvent échouer dans leur noble démarche prosélyte. Moi, je ne mange de durian frais que chez mon père, ma moitié ayant brandi la menace de la séparation de corps si d’aventure il succombait à une effluve coupable s’échappant du réfrigérateur.

      • Je n’avais pas lu ta réponse, shame on me… Je suis flattée que mes mots réussissent à atteindre la banane en son cœur, et je peux te dire que ça ne me laisse jamais indemne non plus de lire tes commentaires et réponses, dans lesquels tu te surpasses toujours pour me donner le sourire aux lèvres !

      • 🙂 mais volontiers ! Après avoir fait un saut à Paris Store et subrepticement glissé une boîte de glaces au durian dans mes courses, je reviens aux nouvelles illico. Et j’ai le plaisir de t’annoncer que je n’irai pas grossir les rangs des durian-haters !
        Bon, tout comme la glace au taro, ça ne détrônera jamais une bonne glace artisanale à la pistache, mais ça m’a plu car ça ne donne pas vraiment l’impression d’être un « dessert », ce qui profite un peu à mon karma 😉 Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je trouve le goût à « tiers-chemin » entre ananas, avocat et… bière. Oui, je sais, c’est un peu bizarre dit comme ça, le principal étant que ça reste franchement soft par rapport à l’odeur ! Je serais quand même curieuse de goûter ça « frais » pour avoir aussi une idée de la texture.
        Merci en tous cas de m’avoir donné envie de sauter le pas (ça faisait une éternité que je lorgnais sur ces sorbets maintenant que j’y pense…) !

        • A la bonne heure ! La bière, non, mon palais ne m’a jamais donné ce ressenti. Mais je suis sûre que le durian en a saoûlé plus d’un par le passé… Maintenant que tu as passé ta ceinture jaune, tu peux t’attaquer au stade supérieur… Peut-être qu’avant d’acheter le fruit frais, qui risque d’embaumer ta voiture/ton frigo/ton intérieur pour une période durable, tu pourrais tester la version surgelée ? Cette découverte en douceur me paraît bien partie et je m’en réjouis. Si un jour, tu deviens un maître en durian, nous pourrions aller à la source en Indochine pour cueillir le fruit dans l’arbre ! Mais là, je m’avance un peu en mettant la charrue avant les buffles… 🙂 Et miam la glace à la pistache maison, quel délice !

      • Malheureusement plus un seul cm² de libre dans mon congélateur où glisser ma sorbetière ! Il ne me reste plus qu’ à manger toutes les glaces au durian, d’ici là je crois que j’aurai oublié la glace à la pistache 😉
        Je retiens ta suggestion concernant le durian surgelé – quelle admirable guide tu fais sur la voie de la connaissance de ce fruit défendu ! Tu n’envisagerais pas une reconversion en tant que bonze, voire bodhisattva finalement ?

  5. Hey Petite Banane!! Sinon y’a Paris Store aussi! Là où bosse mon mari! Il va faire la gueule en lisant ton article! Faut que tu fasses la promo pour Paris Store!

    • Toutes mes excuses à Paris Store que je vénère tout autant que Tang Frères ! Désolée, c’est vrai que je dis souvent « Tang Frères » pour désigner les supermarchés asiatiques du 13 en général alors que je fais aussi mes courses chez Big Store, chez Paris Store et bien d’autres… Ils se complètent tous. Dis à ton mari que je préparerai un post spécial « Shopping chez Paris Store » ! Dis donc y’a moyen qu’il offre un code de réduction pour les lecteurs du blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *