Si la musique avait une couleur, je serais mal placée pour en parler. J’ai chanté sur Jacky Cheung, j’ai smurfé sur Zapp & Roger, j’ai pleuré sur Adèle, j’ai téléchargé Benjamin Biolay, j’ai fait tourner mes poignets sur Las Ketchup.

L’autre jour, quand j’ai demandé à MTV de passer mes clips de Kpop favoris dans ma télé, j’avais l’espoir un peu fou d’y arriver.

Je m’voyais déjà devant un « On Refait Le Clash » entre One Republic et Infinite, un « Shake Ton Booty » enchaînant Rihanna à T-ara, un « MTV Fan Club » mêlant One Direction et Super Junior.

Comme dans un joyeux Sound System cosmopolite, un Best Of de sons melting pot, un All Star Game des musiques actuelles réunissant les meilleurs joueurs de l’Ouest et de l’Est, du Nord et du Sud.

Car quoi de mieux que l’amour de la musique pour nous donner la main, célébrer nos différences et ouvrir nos esprits à la diversité ?

« One Love »

A ma grande surprise et satisfaction, beaucoup de personnes ont réagi à ma lettre ouverte à MTV. Y’a eu les commentaires de ceux qui étaient déjà acquis à la cause, ceux qui la découvraient, ceux qui n’étaient pas d’accord, ceux qui avaient envie de débattre. A tous, merci.

Et puis, il y a eu ça :

Commentaire-Lettre-Ouverte-MTV

Seriously ?

Je parle de Kpop et voilà que je me retrouve dans une case.

La case « asiatique ».

Je connais bien la chanson. Ce n’est pas méchant. Mais juste tellement réducteur.

Parce que je parle de Kpop, voilà qu’on s’imagine que j’ai une photo d’Akira en fond d’écran de mon téléphone, que j’apprends le japonais pour fan-subber ou qu’à mes heures perdues, je me promène dans mon costume de Cosplayer par dessus mes sous-vêtements Hello Kitty.

Au temps pour cette belle passion commune qui nous affranchit des clichés.

« U make me wanna »

Kamehameha

Ne vous méprenez pas.

« Let me clear my throat »

Je n’ai rien contre l’animation, j’ai d’ailleurs gardé de très bons souvenirs de « Youpi ! L’école est finie ». Je trouve que San Goku n’a pas pris une ride et j’ai longtemps cru que devenir Cat’s Eyes pouvait être un vrai métier.

Je pense le plus grand bien des programmes de J-One. Autant que des productions Pixar, Hanna-Barbera et des classiques de Walt Disney.

En réalité, je ne suis même pas fan de Kpop. J’aime juste la musique en général. En ce moment, j’écoute Lorde, je kiffe Joke et il m’arrive parfois de mettre Chérie FM.

« Quand la musique est bonne »

Dans mon monde, la musique n’a pas de couleur.

Dans mon monde, la Kpop a tout pour être mainstream.

Car la Kpop n’est pas un genre musical.

Dans la Kpop, il y a du rap, du rock, de la dance, du R&B, de la soul, de la funk, du bon, du mauvais, du barré, de la bombe, bébé.

Dans la Kpop, il y a toutes ces étiquettes qu’on retrouve dans les bacs de la Fnac pour faciliter le classement des CD.

C’est aussi pratique que pour classer les gens.

De toute évidence, j’ai du rester coincée quelque part dans le monde des Bisounours.

J’aperçois cependant une possible lueur dans la nuit. Il y a peu, les Youtube Music Awards ont couronné « I Got A Boy » des Girls Generation « Video de l’année ».

Vous remarquerez que dans l’intitulé de cette récompense, il n’est fait nulle mention du terme « asiatique ».

Et on crie partout que Youtube, c’est le futur.

A bon entendeur.

About these ads