Yellow on the outside. White on the inside. And many shades in between.

DANS LA FAMILLE BOL DE RIZ

Si toi aussi, tu as déjà été traité de « bol de riz », que les autres gamins se sont moqués de tes yeux en tirant les leurs dans tous les sens « ma mère est chinoise, mon père est japonais et moi, j’suis mal foutu » et que tu te sentais visé quand la maitresse disait « mettez un chapeau pointu sur le e », alors, tu vas être consterné devant la collection « bols mao » de chez Pylônes.

Dans mon emballement, j’ai immédiatement twitté.

Allo, on est en 2015. L’image de l’Asiatique réduite à un bol de riz avec un chapeau pointu et un trait à la place des yeux n’a plus sa place. Nulle part. Le modèle « homme » a même une natte. C’est déplorable.

Lire la suite

RESTAURANT L’EMPIRE DU RAVIOLI, PETITE SŒUR GOURMANDE DU DELICE DE CONFUCIUS

Raviolis de l'Empire du RavioliC’est la cantine aux raviolis de Monsieur Xue, le patron du Délice de Confucius et sa cuisine du Shandong qui se trouve quelques mètres plus bas. Il aime les serveuses multitâches. Elles prennent les commandes, servent les plats, et entre les deux, hop, elles façonnent quelques raviolis d’une main experte derrière la vitre de la cuisine ouverte. Fraîcheur garantie. Nul  besoin de souligner le côté « fait maison ». La technique de l’aplatissement de la petite boule de pâte qui devient en un coup de bâton un disque fin d’un rond parfait, c’est comme de la magie pour moi. Je pourrais rester là à regarder pendant très longtemps, dans l’espoir d’en percer le secret. En quelques secondes, le tour est joué. Les raviolis se tiennent là, blancs et farinés, bien dodus et collés les uns aux autres dans l’attente d’être dévorés.

Et c’est ce qu’on a fait. Mention spéciale pour les raviolis à l’agneau et à la coriandre. Je n’étais pas forcément convaincue au départ. Moi qui suis assez traditionnelle en raviolis, c’est porc et cive qui me viennent d’abord à l’esprit. Mais c’est pour ça que je vais au restaurant avec des copines aventureuses qui me font découvrir des trucs déments. La recette de raviolis du Chef Xue est si formidable que je les mange nature. D’habitude, j’agrémente de vinaigre noir, je parfume de soja et sésame. Mais là, la sauce est superfétatoire et c’est d’autant plus incroyable que les raviolis sont bouillis, à la mode de Chine du Nord.

Lire la suite

JEUX D’ALCOOL ET ORIGAMI AU MUSEE GUIMET

Jeux d'alcool pendant la Dynastie HanSi vous avez déjà bu de l’alcool en Chine, alors vous avez certainement déjà joué à des jeux à boire, les drinking games ou 酒令 jiu ling dont les Chinois sont fans. Une excellente raison de perdre et une bonne excuse pour finir son verre plus vite.

Je peux personnellement me vanter d’un temps où le jeu du finger guessing ou 十五二十 n’avait aucun secret pour moi. C’est un jeu très intelligent, comme tous les jeux à boire, où chacun tente de prédire à tour de rôle combien de doigts seront dépliés en ouvrant et fermant ses poings. Peut-être même la source de la sempiternelle question de fin des soirées arrosées : « J’ai combien de doigts là ? ».

Quelle ne fut ma surprise de découvrir au cours de l’exposition Splendeur des Han au Musée Guimet que des traces de jeux d’alcool ont été retrouvées lors de banquets de la Dynastie des Han entre 206 avant JC et 9 après JC !

Lire la suite

RESTAURANT CARNET DE VOYAGE : DESTINATION YUNNAN

Poisson vapeur chez Carnet de VoyageLa rue de Budapest, ruelle pavée sous des arches près de Saint Lazare face au Passage du Havre, est devenue le repaire d’une brochette de restaurants chinois où les cuisines régionales sont à l’honneur. Difficile de faire plus authentique que Carnet de Voyage à moins de se rendre carrément au Yunnan, région verdoyante de Chine à l’extrême Sud-Ouest. Chez Carnet de Voyage, c’est blindé de Chinois, des locaux, des touristes, on a patienté 20 minutes pour pouvoir diner un soir de semaine. Mais ça en valait la peine.

Poisson à la vapeur, aubergines sautées aux légumes, crêpe de pommes de terre frites (hashbrown à la chinoise), soupe de nouilles pimentée au porc haché et assiette de raviolis (corrects mais moins mémorables que ceux de Délices de Confucius). J’ai bien mangé pour 15 euros, portions généreuses et service aimable même pour ceux qui ne parlent pas chinois. La prochaine fois, je testerai les grosses marmites à partager. En revanche, comme dans les cantines chinoises qui se respectent, on trouve du gras un peu partout dans les plats et l’odeur de graillon est inévitablement à emporter sur soi.

Lire la suite

LE ONE-MAN SHOW DE CHINOIS MARRANT : LA LEGENDE DE BUN HAY MEAN

Chinois Marrant dans La Légende de Bun Hay MeanEn ce moment, j’aime bien les sorties culturelles. Comprendre : je suis au régime. A la place d’un resto, je travaille mes  abdos. A base de barre de rires.

J’ai fait un petit tour au one-man show du stand-upper Chinois Marrant dans son spectacle « La Légende de Bun Hay Mean », après avoir lu une critique enthousiaste.

Dès que j’ai posé mon popotin dans la salle, il m’a demandé mon prénom. Et là, en 2 temps, une improvisation, on peut dire qu’il ne m’a pas loupée. Ca m’apprendra à arriver en retard. Enfin, rassurez-vous, pas de jaloux, même si vous arrivez à l’heure, vous n’échapperez pas à son œil perçant qui n’est pourtant pas celui d’un « hibou », le petit nom  qu’il donne aux yeux ronds. « Pour moi, vous êtes tous des hiboux ».

Lire la suite

FRESH OFF THE BOAT : LA SITCOM 100% ASIAN AMERICAN

Fresh Off The BoatAprès le livre, voici la série télé Fresh Off The Boat. Tous les mardis, Asian America frétille d’impatience de retrouver en prime time sa famille préférée au grand complet. Et chez les Asiatiques, le concept de la famille est extensif : Papa, Maman, leurs 3 enfants, la grand-mère et le restaurant où tout le monde met la main à la pâte. Pour une fois, il n’y a pas de rôle de « Chinois de service ». Pour une fois, les Chinois sont en full service. Sous les feux des projecteurs de l’Amérique et des yeux de la diaspora du monde entier.

Tout n’est pas rose jaune, hélas. Ca se passe sur ABC, la méga-grosse chaîne nationale qui diffuse dans les chaumières du Midwest jusqu’aux maisons de retraite en Floride. La fan de Showtime/AMC/Netflix/HBO que je suis n’était pas préparée à la déferlante de sourires Ultra Brite et aux efforts d’intégration à l’Amérique Blanche. La « libre inspiration » des scénaristes de la série Fresh Off The Boat les porte assez loin de l’intention originale d’Eddie Huang.

Lire la suite

MA GUEULE… QU’EST-CE QU’ELLE A MA GUEULE ?

Il y a plusieurs années, un pote m’a offert un petit bouquin à lire aux toilettes. Ca s’appelait «  Les 101 choses à faire avant de mourir  ». Parmi cette liste, des trucs insensés comme sauter en parachute, se faire arrêter par la police et faire la couverture d’un journal.

Je m’étais dit  :  «  jamais de la vie ça ne m’arrivera, ça  ».  Never ever.

Mais, en me levant ce matin, tadaaaa !

C'est Bibi !

Lire la suite


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 235 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :