Yellow on the outside. White on the inside. And many shades in between.

LES CHINOIS « INDIGENES »

Travailleurs chinois pendant la Première Guerre MondialeQui parmi vous sait que des travailleurs chinois ont été envoyés pendant la Première Guerre Mondiale pour aider la France ? Moi, je l’ignorais. Si vous le saviez, vous faites partie des happy few. Heureusement, pour tous les autres, grâce aux travaux de recherche de l’historienne et sinologue Ma Li, le cercle des initiés d’agrandit.

Car 140 000 Chinois ont fait des milliers de kilomètres au péril de leur vie (beaucoup ont d’ailleurs bien péri) pour participer à l’effort de guerre. Derrière la ligne de front, dans des usines d’armement, au cœur des tranchées. Aux côtés des Poilus, des Chinois « indigènes » ont défendu la cause des Alliés. La Chine n’a jamais vraiment été une colonie à proprement parler, mais bon, à l’époque, entre les annexes et les concessions européennes, fallait pas chipoter, hein.

Lire la suite

CINECLUB : RENCONTRES DU CINEMA TAIWANAIS, 1ERE EDITION

Rencontres du Cinéma Taiwanais, 1ère éditionJe ne sais pas si c’est le côté insulaire qui lui donne tant de singularité, ou si c’est son histoire au croisement de celle de la Chine, du Japon et de l’Europe. Ou son accent si chantant. Le plus bel accent de la langue chinoise, si vous me demandez mon avis. Vous l’aurez deviné, je ne suis jamais totalement objective quand je parle de Taïwan. J’ai promené, il y a déjà quelques années, mes baskets usées dans les rues de Taipei à la recherche du meilleur bubble tea, du plus savoureux bol de niu rou mian, tout en révisant mesㄅㄆㄇㄈ.

C’est cette atmosphère particulière que j’ai retrouvée dans la salle obscure du Cinéma Les 3 Luxembourg lors d’une projection des Rencontres du Cinéma Taïwanais. La salle était comble. Un joli succès pour cette première édition qui a eu lieu les 15 et 16 janvier 2015 à Paris.

Lire la suite

LE BAO BURGER DE SISENG

La carte de SisengJe vous annonce que Siseng est officiellement mon nouvel asian food bar préféré. Imaginez la hype totale façon Williamsburg en plein Canal Saint Martin, des barbes taillées au rayon laser, des bonnets marins trop courts à la Commandant Cousteau et plein de fixies garés au bord de l’eau. Au beau milieu de ce tableau so 2015, imaginez qu’on parle anglais au bar, mandarin dans la cuisine et dans votre assiette, imaginez un bao burger « fait avec amour ».

Après le ramen burger, le burger aux notes asiatiques a un nouveau porte-parole à Paris avec ce bao burger composé d’un bun inspiré de la brioche chinoise vapeur et d’une garniture yummy miam miam : au choix, bœuf aux cinq épices/sauce tamarin caramélisé/onion ring/oignons confits/roquette ou poulet pané frit à la chicken katsu/sauce basilic-lait de coco/poivrons confits/coleslaw/feuilles de basilic.

Bao Burger de Siseng

Lire la suite

INSIDE CHINA, PALAIS DE TOKYO

Inside, Palais de TokyoLa raison pour laquelle je n’ai pas de rubrique « bons plans » sur le blog est simple : je suis toujours en retard. En retard à mes rendez-vous, en retard pour payer mes impôts, en retard pour (presque) tout. C’est pourquoi je vous parle aujourd’hui d’une expo qui est terminée. Parce que j’ai attendu jusqu’au dernier jour pour y aller.

Heureusement, il y en aura d’autres. L’exposition Inside China, L’intérieur du Géant a inauguré une collaboration sur les 3 prochaines années consacrée aux scènes émergentes de l’art contemporain de Chine et de France, entre le Palais de Tokyo, temple de l’art contemporain et des hipsters parisiens, et la K11 Art Foundation, bras culturel du conglomérat hongkongais Chow Tai Fook manœuvrée d’une main experte par le jeune milliardaire Adrian Cheng, petit-fils du magnat Cheng Yu Tung. Imaginez un peu le bling bling maximal.

Lire la suite

CINECLUB : COMING HOME, L’AMOUR APRES LA REVOLUTION CULTURELLE

Coming Home, le nouveau film de Zhang Yimou avec Gong Li

Coming Home 归来

Zhang Yimou, Chine, 2014, d’après un roman de Geling Yan

Avec Gong Li (Feng Wanyu), Chen Daoming (Lu Yanshi), Zhang Huiwen (Dan Dan)

Sortie aujourd’hui sur les écrans français.

Pourquoi j’ai envie de le (re)voir :

Une histoire d’amour éternel comme on voit de plus en plus rarement, même au cinéma. Un amour qui survit au camp de travail, à l’attente, à la trahison, à la maladie, à l’inexplicable, envers et contre tous. L’amour auquel on veut croire encore même quand il n’y a plus d’espoir. Tout le reste, le contexte historique, les revirements politiques, les changements de saisons, c’est du détail.

Lire la suite

MARCO POLO : LA NOUVELLE SERIE DE NETFLIX

Marco Polo, nouvelle série NetflixNetflix, leader mondial de la vidéo à la demande par abonnement disponible depuis le 15 septembre 2014 en France, a uploadé depuis vendredi dernier sa nouvelle mini-série historique de 10 épisodes intitulée « Marco Polo », retraçant la vie en Chine du célèbre explorateur vénitien, né aussi un 15 septembre, mais lui en 1254.

Une superproduction de 90 millions d’euros de budget, une diffusion en très haute définition, des scènes grandioses tournées au Kazakhstan et en Malaysie, des centaines de figurants… des chiffres qui n’ont équivalents que les ambitions expansionnistes de l’empereur mongol Kubilai Khan, petit fils de Genghis, qui conquit la Chine, précipita la chute de la Dynastie Song et s’est acoquiné avec le jeune Marco Polo en faisant tout ça.

J’ai regardé le premier épisode hier. Malgré les décors exotiques somptueux, dunes du désert du Taklamakan, route de la Soie, vie de palace au temps de la Cité Interdite et casting presque intégralement asiatique, je n’ai pu m’empêcher de remarquer ces quelques détails qui rappellent qu’on n’a pas quitté Hollywood. On croit voyager loin mais on ne voit que ce qui est marqué dans le guide.

Lire la suite

HAUL A LA LIBRAIRIE LE PHENIX : 5 LIVRES SUR LA CUISINE ASIATIQUE

Des livres et de la cuisine asiatique chez la librairie Le PhénixCoucou les Bananes ! Dernière ligne droite avant Noël. L’esprit festif est à son comble, sauf pour ceux qui n’ont pas terminé leurs courses, auquel cas le stress est à sa puissance max. Qu’est-ce qui pourrait bien faire plaisir à une supercopine fan de chinoiseries ou une Mamie baroudeuse gourmande ? Je suis allée faire un tour à la Librairie Le Phénix, spécialiste de l’Asie et de la Chine, et voilà ce que j’ai rapporté dans ma hotte.

Lire la suite


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 225 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :